Accueil Ecologie Do It Yourself

Hotel à insectes DIY do it yourself

Ecologie
DIY - Fabrication d'un hôtel à insectes Par Chloe, le 22/05/2020
Hotel à insectes DIY do it yourself

Installer un hôtel à insectes dans son jardin ou dans sa cour favorise le maintien de la biodiversité en aidant l’installation d'insectes auxiliaires comme les abeilles, coccinelles, les papillons, les perce-oreilles, les chrysopes etc. qui servent aussi au maintien de la végétation. Que ce soit en ville ou à la campagne il est tout aussi important d'aider les insectes d'autant plus que c'est ludique et les enfants adorent ! Et si vous n'avez pas le matériel ou l'envie, vous trouverez ci-dessous plusieurs idées toutes simples pour créer des petits refuges tout aussi utiles. 

Compte tenu de la chute catastrophique de la population d'insectes, il est très important de leur créer des refuges propices à leur reproduction. Très utile dans un potager pour la pollinisation et la défense contre les parasites, il l'est tout autant dans un jardin fleuri et encore plus en ville où les refuges sont rares. Anthony a donc décidé de leur fabriquer un petit sanctuaire que nous avons placé dans le potager de mes parents. Nous en fabriquerons un autre plus petit pour le placer dans la cour de notre immeuble.

Avant de vous donner les pistes pour la construction d'un hôtel à insectes, voici quelques explications pour connaître l’intérêt de chaque élément afin que vous en fassiez un qui corresponde à vos besoins ou simplement avec ce que vous avez sous la main. Vous pouvez utiliser :   

  • Un pot renversé rempli de paille : Pour les perce-oreilles qui se nourrissent de pucerons
  • Une brique trouée : Pour les coccinelles qui chassent les pucerons
  • Une boite en bois trouée (diam. 1cm) : Pour les bourdons pollinisateurs
  • Un rondin de bois percé : Pour les coccinelles et les abeilles solitaires qui y pondent
  • Des morceaux de branches : Pour les carabes qui luttent contre les parasites du jardin
  • Des pommes de pins : Pour les coccinelles, les carabes et les chrysopes
  • Des tiges creuses comme le bambou : Pour les abeilles solitaires
  • Du papier froissé ou du carton plié : Pour les chrysopes qui luttent contre les parasites du jardin
  • Des brindilles : Pour les chrysopes
  • Un amas de feuilles mortes : Pour les coccinelles
  • De la mousse : Pour les carabes
  • Des écorces en décomposition : Encore pour les carabes et les punaises prédatrices


Il y a énormément de types d’hôtels à insectes, Anthony a choisi d'en créer un facile à réaliser avec 100% de récupération avec ce que nous avions sous la main et dans le jardin. Pour la construction il a utilisé :
  • Le bois d'une palette récupérée
  • Un panneau en bois pour le fond (facultatif)
  • Des clous et/ou des vis
  • Du grillage métallique hexagonale et des crampillons en U pour le fixer (facultatif)
  • Un marteau à panne fendue (ou un marteau + pied de biche)
  • Une scie à bois
  • Un tournevis si utilisation de vis
  • Une perceuse et différents diamètres de forêts bois (facultatif)


Pour le remplir, il a utilisé : 

  • Des petits rondins de bois percés à la perceuse de différents diamètres
  • Des pommes de pins
  • Un pot de fleur en grès rempli de paille ou de foin
  • De la paille
  • Des brindilles
  • Des écorces
  • De la mousse
  • Du bambou
  • Des branches plus ou moins épaisses
  • Des tuiles cassées



Il a commencé par déclouer la palette à l'aide du marteau à panne fendue pour retirer facilement les clous (vous pouvez aussi utiliser un pied de biche). Il a donc obtenu plusieurs planches de 7,5 cm de large dans lesquels il a découpé : 

  • 3 planches de 85 cm pour le plus grand pan
  • 3 planches de 70 cm pour le plus petit pan
  • 3 planches de 32 cm pour le plancher
  • 3 planches de 43 cm pour le toit
  • 2 tasseaux de 20 cm x 3 cm découpés dans les chutes  

En fonction du format que vous souhaitez obtenir, vous pouvez tout à fait changer les dimensions. Pour la construction,  il a commencé par assembler les planches pour former les deux pans :

  1. Il a commencé par assembler les planches pour former les deux pans. Pour le premier pan, placer les 3 planches de même longueur côte à côte et visser ou clouer un tasseau à 8 cm du bord inférieur (tête vers l'extérieur). Renouveler l'opération pour le second pan. 
  2. Ensuite poser les planches une à une pour le plancher, en commençant par clouer ou visser les planches sur les tasseaux du premier pan, puis du second pan. 
  3. Continuer par fixer les planches du toit une à une en les clouant ou vissant sur les arrêtes des planches des pans. 
  4. Il reste à fermer l'arrière de l’hôtel. Soit avec un panneau de bois ou avec le reste des planches de la palette qu'il faudra recouper aux bonnes dimensions. Puis les clouer ou visser sur l’hôtel.
  5. Il ne reste plus qu'à remplir le nouveau refuge de tout ce que vous aurez trouvé. Il l'a rempli lorsqu'il était debout, en commençant par un pot rempli de paille et des rondins de bois percés de différents diamètres avec une perceuse, puis un empilement et un emboîtement de différents bois, pommes de pins, écorces, tuiles cassées etc.
  6. Il a finalisé le remplissage en couchant l’hôtel à insectes et en le grillageant afin que le tout tienne mais aussi pour protéger les insectes des oiseaux. Vous pouvez faire tenir le grillage à l'aide de crampillons en U ou de clous que vous tordez. 
  7. Pour choisir le bon emplacement, il est important de le placer au soleil et dos aux vents dominants. La meilleure orientation sera donc sud/sud-est et placé contre un mur où une haie par exemple. Et idéalement pour le protéger d'un sol humide le placer sur une dalle ou des pierres plates disposées sur le sol



Et si vous n'avez pas envie de trop vous prendre la tête :
Il en existe des tout faits ou alors vous pouvez créer de simples petits refuges par exemple à partir d'une bûche de bois coupée en deux que vous pouvez percer de petits trous et disposer au sol, un pot de fleur retourné garni de paille ou de foin à suspendre dans un arbre par exemple, ou encore un tas de pommes de pins déposées dans un coin de jardin ou dans une caisse de vin. Ou encore en laissant une zone en friche dans un coin de votre jardin. 

Mis à jour le 25/05/2020
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visite, vous proposer des publicités adaptées à votre profil et/ou à votre navigation et pour faciliter le partage d'information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité et paramétrer vos cookies.