Accueil Bien-être Beauté

DermClass - Comment traiter les problèmes d'acné et de vieillissement de la peau ?

Bien-être
DermClass 3 - Comment traiter les problèmes d'acné et de vieillissement de la peau ? Par Chloe, le 30/10/2019
DermClass - Comment traiter les problèmes d'acné et de vieillissement de la peau ?
Comme promis, voici mon petit récapitulatif sur l'acné et le vieillissement de la peau. Comme vous le savez, j’ai eu la chance d’assister à trois dermclass en compagnie de La Roche Posay, des rendez-vous entre blogueuses et professionnels de la santé. Cette dernière traitait des problèmes d'acné ainsi que du vieillissement de la peau, deux sujets qui me concernent tout particulièrement. Tout d'abord, comme certaines le savent, j'ai de l'acné depuis l'âge de 14 ans, j'ai essayé beaucoup de techniques différentes (je vous passe les détails) mais il a l'air confortablement installé. C'était donc une journée que j'attendais avec impatience ! D'autant plus que la deuxième problématique me concerne également puisque j'ai maintenant plus de 30 et que les signes de l'âge commencent tout doucement à apparaître. C'était une fois de plus, une Dermclass très intense ! Nous avions toutes beaucoup de questions à poser, les nôtres ainsi que les vôtres présentes sous nos posts instagram respectifs afin de préparer cette journée.
Voici donc un récapitulatif et n'hésitez pas à me dire si vous avez d'autres questions auxquelles nous n'aurions pas répondu.


QUESTIONS ANTI-ÂGE

Ma grand-mère m'a toujours dit : "Pas de produits anti-rides quand tu n'as pas de rides. On ne combat pas quelque chose qu’on n’a pas !" Mais est-ce vrai ? Quels sont les traitements préventifs contre le vieillissement de la peau et à partir de quand faut-il s’y mettre ?
Le vieillissement cutané est multifactoriel. Il est lié au soleil, au tabac, mais aussi en grande partie à la génétique (différents types de peau). Nous ne sommes pas tous égaux en terme de génétique et de vieillissement. Quoiqu’il en soit, il n’y a pas d’âge et pas de règle pour commencer les soins anti-âge. Il faut faire ce que l’on a envie. En prévention, on peut déjà appliquer une crème hydratante. Et il primordial de se protéger du soleil le plus tôt possible et tout au long de l’année (l’été avec un indice 50 et l’hiver avec un 30) pour protéger sa peau du vieillissement et éviter les cancers de la peau. Dans le cas d’un psoriasis, il est conseillé de s’exposer au soleil pour réduire son inflammation. Cependant, pour éviter l’effet vieillissant des UV, il est recommandé de limiter l’exposition et de faire de courtes séances d’UV chez un dermatologue.

J’ai une peau très atopique, puis-je utiliser une crème anti-âge ?
Il est possible d’utiliser des produits anti-âges sur une peau très atopique. Il faudra cependant tester la crème pour voir si le produit est adapté à la peau. Les crèmes hydratantes préviennent également du vieillissement et améliorent la souplesse de la peau, on peut donc déjà utiliser sa crème hydratante, ce qui est d’ailleurs conseillé en cas d’atopie. La gamme hyalu est top pour ça !

Que faire quand on a des poches et/ou des cernes sous les yeux ?
Les poches sous les yeux sont dues au relâchement de la peau sous les paupières. Les cernes sont quant à elles liées à un problème de microcirculation sanguine, d’où leur aspect plus foncé. Il est donc difficile de régler le problème et il n’existe pas de produits miracles. Il est cependant possible de les camoufler avec du maquillage. Les seuls facteurs sur lesquels il sera possible d’agir sont l’hygiène de vie et la qualité du sommeil.

Quels sont les effets sur ma peau si j’arrête ma routine anti-âge et que je repasse sur une routine plus classique ?
Les traitements anti-âge sont plus ou moins efficaces en fonction de chaque individu. Il est donc nécessaire de tester et de regarder s’il y a des évolutions. Il est possible d’arrêter sa routine anti-âge et de constater s’il y a des effets ou non (on pourra par exemple observer une perte de fermeté). D’autre part, si vous remarquez que votre crème n’hydrate plus suffisamment votre peau, ça n’est pas qu’elle ne fonctionne plus ou que votre peau s’est habituée, c’est que votre peau a vieilli et qu’elle a de nouveaux besoins. Vous pouvez alors remettre de la crème ou alors choisir une crème plus riche. L’anti-âge est un sujet très sérieux en dermatologie même s’il s’agit d’un sujet de médecine cosmétique. Cependant il n’est pas nécessaire de recourir immédiatement aux injections pour lutter contre les rides.

J’ai 47 ans, la peau sensible et quelques taches qui commencent à apparaître. Quelle est la raison et comment éviter leur apparition?
Les principales raisons d’apparition des taches sur le visage et les mains sont liées à l’exposition au soleil, au type de peau et à l’âge. Pour éviter leur apparition, il faut donc se protéger du soleil avec des filtres UV. Les taches sur le visage peuvent également être du mélasma - appelé aussi le masque de grossesse - lié à l’allaitement. Pour limiter son apparition, il faut avoir une bonne hygiène de vie, de sommeil. Même s’il n’y a pas forcement d’étude pour le démontrer, cela joue forcément.



QUESTIONS ACNÉ

Quelles sont les causes de l'acné chez l'adulte ? Pourquoi peut-il apparaitre alors que l’on n’a pas eu d’acné à l’adolescence ? L’acné adolescent doit-il être traité de la même manière que l’acné à 30-40 ans ?
À l’âge adulte, l’acné est inflammatoire et peut être considéré comme une maladie chronique. Il est dû à une inflammation du follicule pilo-sébacé lié à un excès de production de sébum qui va boucher les pores. Dans ce bouchon, on va retrouver des petits enzymes et des bactéries qui vont provoquer l’inflammation. Certains types d’acnés commencent très tôt, vers 8-9 ans, d’autres plus tard avec des formes plus ou moins sévères. Par exemple, cela peut apparaître chez des femmes de 30 ans qui n’en ont jamais eu, c’est souvent le cas après une grossesse. Par ailleurs, il n’est pas automatique d’avoir de l’acné après chaque grossesse si on en a eu lors d’une précédente.
Les traitements sont adaptés en fonction de l’âge et de la sévérité de l’acné. Il existe des traitements légers pour commencer en douceur avec les enfants.
Il est important de noter que la volonté de suivi du traitement et la tolérance à celui-ci joue pour beaucoup. Les dermatologues s’adaptent dans la mesure du possible aux attentes du patient. On note cependant que chez l’adolescent le traitement est parfois difficile car il n’a pas toujours envie de s’en occuper. Le petit geste qu'ils peuvent facilement adopter est de se laver le visage avec le gel moussant effaclar  et sinon toute la 
gamme Effaclar à commencer par effaclar duo, une crème à appliquer matin et soir qui traite en douceur les peaux enflammées. 
Un tips : n’hésitez pas à prendre des photos. L’acné évoluant par poussées parfois le temps d’aller chez le dermatologue il n’y a plus de boutons.

Comment régulariser la production de sébum ? Lorsqu’on a des petits boutons d’acné blancs, faut-il les enlever au risque d’aggraver la chose ou au contraire ne pas les toucher ?
Les dermatologues disent toujours d’éviter de toucher l’acné. En théorie il ne faut pas y toucher pour ne pas faire de marques. L’acné n’est pas infectieux, c’est un mélange de kératine et de cellules, cependant s’il y a une lésion ça peut s’infecter. Il est ainsi important de bien se laver les mains avant de percer le bouton et de désinfecter après. Pour les points noirs, vous pouvez utiliser des patches par exemple. S’il s’agit de boutons sous la peau - type kyste - il ne faut pas les manipuler car c’est dans ce cas qu’il y a de grand risque de laisser des marques sur la peau. Les crèmes dermatologiques fonctionnent très bien sur les boutons mais pas sur les points noirs. Pour enlever des points noirs, il faut retirer la kératine qui bouche les pores.

A quoi est due l’acné hormonale ? L'acné hormonale peut-elle être un peu atténuée avec des soins spécifiques ?
L’acné hormonale est due à une sensibilité des glandes sébacées. Dans ce type d’acné, la pilule peut avoir un impact. Dans ce cas c’est le gynécologue qui choisit au mieux les soins à prescrire en fonction de la personne.

Quels sont les liens entre acné et pilule, est-il recommandé de prendre la pilule pour réduire l’acné ?
A l’inverse, que faire pour une acné hormonale installée après l’arrêt de la pilule ? A quoi est-ce dû et comment éliminer les boutons et imperfections ? L’acné a plusieurs facteurs. Chez la femme cela peut être dû à une sensibilité différente aux androgènes. Il est alors possible de prendre la pilule pour réduire l’acné. Cependant la pilule, l’implant ou le stérilet hormonal peuvent dérégler les hormones. Si de l’acné apparaît après quelques mois d’usage, il faut se rendre chez son gynécologue et arrêter, changer de contraceptif ou encore changer de technique. Si vous souhaitez arrêter les contraceptifs hormonaux, il est possible de se tourner vers des traitements pour contrôler l’acné (traitements locaux type peroxyde de benzoyl). 
Il existe également des traitements médicamenteux antibiotiques ou encore - le plus connu - Roaccutane. Il est d’ailleurs recommandé de suivre Roaccutane qui est un sébosupresseur (un dérivé de la vitamine A) plutôt que plusieurs traitements antibiotiques. 
Enfin, une hygiène rigoureuse est aussi importante que le choix des produits de cosmétiques : démaquillants, masques, savons, … Même s’ils peuvent améliorer l’aspect de la peau, il faut cependant faire attention de ne pas la décaper au risque de tomber dans un cercle vicieux à cause de ces produits.Il est donc important d’utiliser les bons produits à la bonne fréquence, le gel effaclar moussant est parfait pour se laver ou démaquiller le visage. En cas de grossesse il faut simplement faire attention aux huiles essentielles qui peuvent parfois faire partie de la composition des produits.

Qu’est-ce que le SOPK (Syndrome des ovaires polykistiques) et quel peut être son impact sur l’acné ?
Le SOPK est à l’origine un trouble endocrinien qui touche les femmes à degré variable. Cela se traduit notamment par l’apparition de petits kystes visibles lors d’une échographie. Cela peut également produire une pilosité excessive et la perte des cheveux. 

Y-a-t ’il une routine à adopter pour éviter les cicatrices d’acné ? Si des cicatrices sont apparues, des produits permettent-ils de les réduire ou les faire disparaitre ? Si non, par des traitements type laser, peeling ou chirurgie esthétique ?
Pour éviter les cicatrices, il faut déjà contrôler son acné et ne pas manipuler les boutons. Si des cicatrices sont apparues, il est important de savoir que la cicatrisation prend entre 1 an et 1 an et demi. Pour éviter l’hyperpigmentation de la cicatrice, il faut éviter de s’exposer et se protéger avec un SPF. Seules les cicatrices pigmentées partiront avec le temps. Les cicatrices creusées sont plus gênantes car il n’y a pas d’autres solutions que les peelings ou des techniques d’injections qui aident à la dégénérescence de la peau (Derma Pen). 

L’exposition au soleil est-elle un facteur d’apparition d’acné ? J’ai toujours entendu qu’au soleil les boutons disparaissaient alors que personnellement j’ai l’impression que c’est l’inverse.
Le soleil a une action anti-inflammatoire, asséchante, sur les glandes sébacées qui sont à l’origine de l’acné. Pour éviter l’effet rebond après une longue exposition au soleil, il faut limiter son exposition au soleil et éviter de bronzer. Il existe des crèmes solaires adaptées pour l’acné avec des textures fluides plus adaptées au type de peau qui est souvent grasse.

Est-ce que certains aliments (sucre, gras…) peuvent provoquer de l’acné ? Ou à l’inverse, une hygiène de vie saine (nourriture équilibrée, sport) peut-elle réduire l’acné ? La pollution joue-t-elle également un rôle ?
Il est évident qu’une hygiène de vie saine, manger moins gras par exemple, joue un rôle. Cependant ça n’est pas forcément la clé.

Je voudrais savoir si le maquillage empire les problèmes de peau comme l'acné ? Est-ce que ça ne bouche pas les pores, même en se démaquillant consciencieusement ?
Pour le maquillage il faut utiliser des produits non comédogènes. En effet certains produits de maquillage comme les poudres peuvent favoriser l’acné. Dans ce cas on parle d’acné exogène, induit par des produits non adaptés. Il est aussi important de conserver une bonne routine d’hygiène. Il est conseillé notamment de se laver le visage matin et soir en utilisant des produits adaptés à l’acné en faisant attention aux gommages et aux brosses nettoyantes (pas tous les jours). Pour le démaquillage, il existe des huiles végétales non comédogènes qui retirent le maquillage en respectant la peau.

Ma fille commence à avoir de l'acné, pour l’instant très limité. Comment l'aider à prendre soin de sa peau, à limiter l'acné en douceur ? Existe-t-il une routine soin pour anticiper et minimiser l'apparition de boutons ?
Pour prendre soin de sa peau en douceur on peut utiliser des savons adaptés aux peaux acnéïques qui régulent et agissent sur l’inflammation et les bactéries. Les eaux micellaires sont douces également, il est par contre conseillé de rincer son visage et de le sécher après utilisation. Les produits de la gamme Effaclar sont adaptés pour traiter en douceur les peaux enflammés avec des boutons.


Mis à jour le 30/10/2019
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visite, vous proposer des publicités adaptées à votre profil et/ou à votre navigation et pour faciliter le partage d'information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité et paramétrer vos cookies.